Les Houches (September 12-13, 2009)

Sorry this page is only in French

Le récit de notre toute première expo....
 

Nous avions déjà entendu parler des expositions félines, souvent sur les sites d'élevage il est question de titres que les chats ont obtenus, les éleveurs le mettent en avant pour valoriser leur élevage : mais avec Daïsuki seul, on n'avait jamais participé à aucun de ces événements.

C'est en allant chercher Kiddy qu'Angelika nous parla de l'expo de Saint-Gall, la Mondiale, le World Show quoi ! On n'en avait jamais entendu parler, et heureusement, elle l'a fait, car c'est une occasion à ne pas manquer, étant donné que cette expo a lieu cette année en Suisse et que nous venons justement d'emménager à côté de la Suisse...
L'idée était d'y aller en tant que visiteurs, pour se rendre compte un peu de ce que c'est, découvrir d'autres races et d'autres éleveurs, bref des gens qui partagent une passion commune, les chats !

Ensuite, en discutant avec Céline (Dreamlands), j'ai réalisé qu'on avait encore le temps de se qualifier pour particper à la Mondiale. Pour un chaton 3-6 mois, il suffit d'avoir : un Ex 1 (Excellent 1er) ou une nomination ou un Best Variété ou un Best In Show (lire le règlement des expos sur le site de la Fifé pour plus de détails sur l'obtention de telles qualifications). Pour un chaton 6-10 mois (bah oui, parce qu'on n'allait pas abandonner notre petit Suki à la maison tout seul pendant qu'on irait s'exhiber !), il faut la même chose, sauf qu'un seul Ex 1 ne suffit pas, il en faut trois à cet âge-là.

C'est ainsi qu'à la mi-août, je me suis dépêchée de regarder toutes les expos Fifé qui auraient lieues avant la Mondiale et j'ai tout fait avec pour objectif d'obtenir les qualifications requises pour Daïsuki et Kiddy.
On a fait les demandes de papiers, parce que qu'est ce que c'est le bazar quand même les formalités administratives, surtout quand on a un chat né en France et qu'on veut l'exposer à l'étranger (le pedigree LOOF n'esdt pas reconnu à l'étranger, il faut faire une demande d'"enregistrement de pedigree" à la FFF.

Puis, étant donné que je ne suis pas encore capable de me véhiculer seule (oui, d'accord, faudrait que je le passe, ce permis de conduire...puis le code avant aussi, ça ne serait pas mal !), et que je ne peux pas réserver tous les week-ends à des expos de chats, j'ai été raisonnable, et je n'ai retenu que les expos qui étaient à moins de deux heures de route de chez nous, ce qui a donné : Les Houches (12-13 septembre), Paris (9-10 octobre : une veine qu'on y retourne régulièrement étant donné qu'on a beaucoup de proches et d'amis là-bas encore), et Lausanne en option (18-19 octobre, au cas où on aurait vraiment rien eu càd pas de qualifications dans les expos d'avant).




Exposition des Houches - 12 et 13 septembre 2009

 



A l'espace Olca aux Houches :
   
L'exposition des Houches était attendue avec impatience et un peu de nervosité. Forcément, j'étais stressée, c'était notre première expo, et les premières, hein...n'est ce pas !

Nous n'avions pas pris d'hôtel comme nous habitons à une heure et demie des Houches et qu'il nous semblait préférable pour une première expo de loger sur place.
Sur le Flyer, y a écrit "contrôle vétérinaire 7h30-9h", alors évidemment, j'ai dit à Chéri, faut qu'on arrive à l'heure, et plutôt à 7h30 qu'à 9h !

Donc on s'est levés à 5h30, réveillés par Daïsuki (heureusement parce que j'avais loupé le réveil... je ne devais vraiment pas avoir envie de me lever) qui faisait un bruit bizarre : c'est ainsi que j'ai émergé difficilement et de mauvaise humeur car j'étais en train de rêver d'une religieuse au café et d'un éclair au chocolat... je n'avais pas eu le temps de les porter à mes lèvres que hoooooooooop mes yeux se sont ouverts).

Nous sommes arrivés à l'heure et c'est là que nous avons vus à quel point c'est toute une organisation pour ceux qui ont l'habitude et qui viennent avec trois, quatre, cinq, six... parfois même dix chats ! Les coffres de voiture sont remplis de caisses de transport, de bacs à litière, désinfectants et autres, c'est assez marrant comme spectacle.

Les jugements ont commencé à 9h30, il a fallu attendre car nous sommes dans le groupe IV et il faut voir passer tous les chats des autres groupes avant de se diriger avec son chat vers la scène où les jugements avaient lieu.

Kiddy a été Ex 1, nominée pour le BIS, et a obtenu à l'u-na-ni-mi-té le Best In Show pour sa première expo, le premier jour !! Nous étions trop contents, très supris mais ravis, comme on peut le voir sur la photo lors de la remise du trophée :-)

  
Je suis fière de Kiddy, elle ira loin, on l'espère en tout cas !
Elle a été jugée le premier jour par la juge Mme Renault  et le deuxième jour par le juge M.Comorio - le 3e juge présent lors de cette expo pour le groupe IV étant M.Kabina.


 
On expose surtout Kiddy car elle sera notre femelle d'élevage.
Daïsuki est auprès de nous en tant que chat de compagnie, mais on l'a emmené pour le plaisir du show aussi, d'autant que c'est un chaton qui se comporte très bien et qui est très sociable !
Sans arriver sur le podium, il a obtenu deux fois (sur les deux jours) un Ex 2, ce qui n'est pas mal du tout, car ce n'est pas parce qu'un chat est seul dans sa catégorie qu'on lui attribue d'office la mention d'Excellent, il faut quand même qu'il corresponde assez au standard de la race.

Suki a été jugé par les mêmes juges que Kiddy, mais pas le même jour.
M. Comorio et Mme Renault l'ont trouvé très beau et grand, et apparemment il aura encore plus de chance passé 10 mois car il pourra concourir en catégorie de mâle castré. (Les chatons concourent tous ensemble dans deux classes d'âge, qu'il soit neutré ou non).

Bref, il reste quand même l'expo de Paris au Parc Floral de Vincennes. On ne sait jamais, on aura peut-être une bonne surprise !

Nous avons passé un super week-end en tout cas. Nous étions même étonnés que les chats se comportent si bien et ne soient pas du tout agacés par le fait d'être enfermés. Ils ont fait leur vie, ont mangé, dormi, joué et fait les beaux :-)

Les rencontres qu'on a faites lors de l'expo nous ont également beaucoup plu. C'est intéressant de faire une expo et de découvrir d'autres races, d'autres passionnés de chats, et d'autres éleveurs de siamois et d'orientaux en général. Il y en avaient de vraiment très beaux !

La journée passe vite aussi grâce à toutes ces discussions qu'on a à droite à gauche, au jugement qu'on suit un peu de loin. Et le moment des Best est celui qui réunit le plus de spectateurs, tant exposants que visiteurs, devant la scène. C'est LE moment où vont être décernées les coupes pour les plus beaux chats de l'expo.

Dans l'ensemble, impression plutôt positive pour une première expo. Seulement, je n'imaginais pas à quel point cela pouvait être fatiguant, mais c'est vraiment intense pendant deux jours. Et le dimanche est très dur à tenir, parce qu'on ne s'est pas encore remis de la veille !

Maintenant, on a hâte d'aller à Paris, et surtout à Saint-Gall.
On va faire passer Daïsuki en "Hors Concours" (sauf s'il obtient une qualification entre temps) pour qu'il vienne quand même (parce que finalement, on n'ira pas à l'expo de Lausanne en octobre, mais seulement à Paris, donc sur une expo ce sera dur d'obtenir trois Ex 1 ou une nomination, mais sait-on jamais !), je me suis renseignée auprès du Président de la FFH via le secrétariat pour savoir si pour le World Show cette catégorie pouvait être présente également, et on m'a répondu tout à l'heure, c'est oui :-)
Donc mon groooooooos bébé d'amour pourra venir avec nous aussi. Nous arriverons un jour plus tôt d'ailleurs que la Mondiale afin de faire un peu de tourisme dans la région du Lac de Constance, à cheval entre l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche, il paraît que c'est assez joli ! On en profite pour faire d'une pierre deux coups :-)





 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :