Vincennes Show (Parc Floral de Vincennes) - French Championship October 10-11, 2009



(Page écrite en Oct. 2009)
Notre premier championnat de France
L'exposition du Parc Floral de Vincennes, ce fameux Championnat de France dont nous avions entendus parlé (en bien comme en mal d'ailleurs), nous avons enfin pu voir par nous-mêmes de quoi il s'agissait.

Le Parc Floral de Vincennes a regroupé ce week-end beaucoup d'animaux : chats, chiens, reptiles, rongeurs, oiseaux... il y en avait pour tous les goûts.

Certains fuient cette exposition comme la peste car ils considèrent que c'est un vecteur de trop de microbes, de par le grand nombre d'animaux qui y transitent.
Quand on va en expo, il y a évidemment des règles importantes à observer concernant l'hygiène et la prévention des maladies. La prophilaxie est primordiale dans l'élevage de façon globale, surtout quand on en possède un grand élevage avec de nombreux chats.
Pour le moment, nous en avons seulement deux, et nous sommes extrêmement précautionneux sur leur santé et leur bien-être. Ils vivent parmi nous et nous souhaitons élever des chats en respectant leurs besoins et en nous engageant à prendre soin d'eux, cela va de soi !

Nous sommes donc venus à cette grande expo, où il y avait près de 600 chats inscrits au catalogue.
Le Groupe IV (balinais, siamois, orientaux & mandarins) a été à cette occasion encore assez mal représenté, dans le sens où, en terme de nombre, ces chats sont les plus rares. C'est donc ce qui m'enthousiasme et m'encourage plus encore à vouloir élever des chats de cette race : afin de les faire connaître davantage au grand public (visiteurs lors d'expos par exemple), contribuer à l'amélioration de leur type et préserver la race.

L'exposition s'est déroulée comme celle aux Houches : dès 9h30, les jugements individuels commencent, il faut apporter son chat à un juge, qui l'examine et note ses appréciations sur un carton.
Les jugements commencent par les chats du Groupe I, pour nous, il faut toujours attendre la fin de la matinée ou le début de l'après-midi pour passer en jugement.
A cette expo, étant donné qu'il y avait un grand nombre de chats, il y avait aussi un grand nombre de juges en conséquence.

Céline a veillé sur Daïsuki et Kiddy samedi matin. Ils ont, paraît-il, été très sages.
Elle nous a donné des nouvelles en début d'après-midi pour nous annoncer qu'ils avaient tous les deux été nominés ! On sortait de l'église (j'étais à un mariage dans le 14e à Paris, et demoiselle d'honneur en plus - autant dire que la tenue n'était pas la même que pour l'expo !), et on a foncé pour retourner à l'expo pour féliciter nos minous :-)
Enfin, "foncé", on aurait aimé... mais le retour à Paris se fait toujours avec un retour aux embouteillages. Le périphérique de même que les grands boulevards étaient complètement bouchés, et nous avons mis une heure et demie pour aller d'Alésia à Vincennes.

C'est M. Wittich (Suisse) qui a jugé Daïsuki samedi. Il l'a trouvé très beau, et a surtout craqué pour ses yeux : ces deux grands lacs jumeaux au bleu intense dans lesquels quiconque se plonge en ressort émerveillé ! Il a noté en gros sur son carton de jugement pour les yeux "SUPER !". Daïsuki a eu ce jour son premier Ex 1, nous étions très content pour lui.

C'est Mme Grob (Liechstenstein) qui a jugé Kiddy samedi. Elle lui a attribué un Ex 1 et l'a nominée au BIS, je suppose donc qu'elle l'a trouvée très jolie. Je dis cela parce que je n'ai pas réussi encore à déchiffrer son carton de jugement. Elle est de langue allemande il me semble, et je suis seulement en train de m'y remettre. J'ai pu y voir divers "Ex" pour "Excellent", mais c'est à peu près tout ce que j'ai compris, avec "Babyqualität".

Au moment des podiums de la fin de l'expo, quand ce fût au tour de notre Groupe IV, Kiddy a été rappelée pour qu'un assesseur la porte aux juges pour qu'ils votent. Elle était nominée contre deux autres bébés, un oriental et une siamoise. Même si elle avait peur, et s'aggripait fort à l'assesseuse, les juges ont voté pour elle à l'unanimité ! Nous étions SUPER fiers de notre petite chérie !
Daïsuki à quant à lui concouru face à deux autres chats, je ne me souviens plus du premier, mais le deuxième était un très bel oriental bicolore : nous étions donc content pour notre Suki, car il a quand même eu un vote sur les trois, même si ce n'est pas lui qui a fait le Best in Show.

Daïsuki et Kiddy se sont vus offrir pour leurs nominations et le BIS de Kiddy : des coussins par Royal Canin, un tapis par Katzen-Deko (qui font des produits fabuleux devant lesquels je me contente de baver pour le moment, car ils sont très chers ! mais apparemment, on en a pour son argent), une cocarde et une coupe ! Je ne crois pas que mes deux loulous avaient conscience d'avoir remporté quoi que ce soit.
Il faut dire que toute cette foule présente au pied de la scène, tous ces applaudissements, ils ne les apprécient pas autant que nous, leurs fiers Papa-Maman, parce qu'ils ont plutôt tendance à considérer qu'on leur casse les oreilles, et ils préféreraient être au calme pour se reposer.

Le soir, Kiddy et Daïsuki ont pu se reposer. Ils ont beaucoup dormi, un peu mangé aussi, mais il faut dire que les week-ends d'expo sont fatigants pour tout le monde, et surtout pour eux. Alors on les admire, d'être si courageux !

Le lendemain matin, nous avons tous pu nous lever un tant soit peu plus tard : le dimanche, il n'y a pas de contrôle vétérinaire, sachant que normalement, tous les chats ont déjà été contrôlés la veille et qu'il n'y a pas de nouveaux venus.

Nous sommes arrivés avec un peu de retard, à 9h30. Les chats étaient un peu plus stressés que la veille, moi aussi d'ailleurs. Je me suis rendue au Secrétariat pour être sûre que Suki et Kiddy étaient bien toujours inscrits, certaines personnes m'ayant dit que comme j'avais remballé toutes mes affaires la veille, les organisateurs de l'exposition avaient pensé que je ne reviendrais pas le dimanche.

Heureusement, j'ai vite été rassurée. Mes deux chachoux étaient bien sur les tableaux de jugement.

M. Filippi par ailleurs nous a informés qu'il avait pu s'occuper du cas de Daïsuki : en fait, initialement, Suki était inscrit dans la classe chaton 6-10 mois pour le World Show à Saint-Gall, puis après notre première exposition, nous avions fait une demande de changement de classe, pour qu'il vienne quand même avec nous, mais en "hors concours" (il n'avait à ce jour pas encore obtenu sa qualification pour le World Show).
Il se trouve que notre gros bébé d'amour a été nominé au Best in Show à Vincennes samedi 10 octobre dernier, et qu'il a donc sa qualification pour le World Show. Le catalogue de Saint Gall a déjà été bouclé, c'est pourquoi il a fallu s'assurer avec M. Filippi et M. Wittich que le changement de la classe "hors concours" à la classe "chatons 6-10 mois" soit quand même bien pris en compte, et cela fût fait.

Du coup, on est tout contents, Suki et Kiddy vont pouvoir concourir ensemble encore.
Nous ne nous attendons pas à faire les podiums à l'exposition mondiale.
Ce qui m'intéresse avant tout, c'est de pouvoir faire examiner mes chats par le plus grand nombre de juges possibles, pour me faire une idée précise de leur qualité au regard du standard de leur race.
Pour Daïsuki, c'est essentiellement, une question de plaisir, car il est déjà castré et ne peut donc pas entrer dans mon programme d'élevage, mais ce sera intéressant de le faire concourir en classe castré dès qu'il aura plus de 10 mois ; pour Kiddy, les remarques (pour l'instant, toutes positives), nous confirment qu'elle est très prometteuse (ce n'est encore qu'un bébé).


Daïsuki et Kiddy ont été jugés tous les deux par le juge français M. Roca Folch le dimanche.
Les deux chatounets étaient fatigués, et stressés, surtout Daïsuki qui avait un peu de mal à rester en place dans la cage. On sait que c'est difficile pour nos chats de tenir les deux jours en restant enfermés et que ce n'est pas forcément une partie de plaisir pour eux.
On a sorti Daïsuki un peu avant son passage au juge pour le rassurer et le calmer un peu.
Je ne vais pas raconter en détails comment cela s'est passé, mais ce juge, M. Roca Folch, était très très marrant. Il n'a pas arrêté de nous faire rire, et comme j'étais un peu fatiguée moi aussi, nous sommes allés de quiproquos et quiproquos (comiques évidemment), et je crois qu'il nous a trouvés amusants, en plus de trouver nos chats charmants. Il m'a dit que j'étais "attendrissante de confusion". (A un moment, il examinait Daïsuki, et a dit "vous allez avoir de très beaux bébés", et je lui ai répondu "en fait, il est castré, donc on n'en aura pas avec lui". Et c'est là que M. Roca Folch a ajouté "...mais je ne parlais pas de lui, mais de vous !!").

Nous sommes contents car il a, comme son confrère, beaucoup valorisé Daïsuki. Il a beaucoup apprécié de voir comment notre gros bébé était grand : haut sur pattes et long. Il a dit que ce n'était pas souvent qu'on avait l'occasion de voir des bébés si bien développés. Et comme M. Wittich, il a adoré les yeux de Suki aussi...
Pour Kiddy, il n'y avait rien à redire : objectivement, elle est très jolie, c'est une femelle qui se développe merveilleusement pour le moment, et je le vois aussi au quotidien déjà. Elle a un type très harmonieux et une belle expression avec de beaux yeux bien en amandes.
 

M. Roca Folch a attribué un Ex 1 à nos deux bébés d'amour, et les a tous les deux nominés aux Best in Show. Nous étions aux anges...

Finalement, comme la veille, notre petite Kiddy a bien remporté à l'unanimité le Best in Show.
Daïsuki a fini quand même en Nominé (c'est le même chat dans sa classe qui a remporté le BIS : l'oriental bicolore), ce que nous trouvons déjà extra. On est content pour notre loulou !
Les chats ont encore eu des coussins Royal Canin, et une souris de chez Katzen-Deko avec de la valériane à l'intérieur : les chats adorent cela paraît-il, mais pour nous les humains, j'aurais tendance à dire que l'odeur se rapproche de celle des pieds !

Nous sommes très fiers de Kiddy encore une fois.
Pour l'instant, sur deux expos, en quatre jours, elle a fait 3 fois le Best in Show, ce qui n'est pas rien.
Alors Angelika, si vous me lisez, merci beaucoup pour cette petite absolument formidable, tant en beauté qu'en caractère !
 

Les jugements se sont terminés assez tôt, avant 16h, et nous sommes encore restés. Généralement, on reste jusqu'à la fin même si nos chats ne participent pas aux Best, parce qu'il ne faut pas oublier les visiteurs qui sont présents.
Cette partie là était d'ailleurs aussi très agréable. J'ai beaucoup aimé parler à d'autres éleveurs (en particulier Céline de la chatterie Dreamlands, qui me conseille bien avec mes chatons - merci Céline !) et aux visiteurs qui venaient voir nos chats. J'essayais de leur faire découvrir la race pour ceux qui ne la connaissaient pas du tout, et leur partager mon enthousiasme et ma passion.

Ce n'est que le début, le meilleur est sans doute encore à venir.
Sur l'exposition, il y avait un stand du LOOF, je me suis renseignée pour le CETAC, normalement, je passerai la session de fin novembre à Paris.

Voilà pour le moment, à bientôt pour nos prochaines aventures !
A Saint-Gall !





 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :